1-4 octobre 2018,  Sète
La diversité des techniques d’expérimentation utilisables in situ sous pression est maintenant assez étendue, allant de l’élaboration de matériaux sous pression à leur caractérisation physique et structurale. Les techniques expérimentales variées permettent d’accéder à des gammes de pressions et des échelles spatiales très différentes allant de l’atome à l’univers. Les échelles habituelles d’observations sont très différentes selon les domaines scientifiques, elles vont par exemple de l’atome à l’organisme en biologie, de l’atome à la planète en géosciences, de l’atome au matériau en chimie et physique. Chaque domaine scientifique a ses appareillages et ses techniques de choix qui sont souvent communes quand elles concernent la même échelle spatiale. Cependant, bien que les techniques sous pression soient un dénominateur commun, les communautés scientifiques restent assez cloisonnées. Les diverses communautés scientifiques utilisatrices de la haute pression peuvent bénéficier grandement d’un partage de savoir-faire organisé autour des différentes techniques d’expérimentation.

entetecanal7
L’objectif de cette formation est de former les utilisateurs des différentes techniques de haute pression sur les avancées récentes dans l’ensemble des techniques et ainsi de favoriser les échanges et d’initier des collaborations entre ces groupes de recherche. Pour ce faire, cette formation fera d’abord le point de l’état des connaissances et des avancées récentes dans chaque technique d’expérimentation : des cours complets introductifs seront proposés à l’ensemble des participants. Ils seront réalisés a priori en binôme : un expert ingénieur résumera les spécificités et les récents développements des technologies liées à la technique d’expérimentation in situ sous pression, tandis qu’un chercheur reconnu dans ce domaine présentera les principaux résultats récents obtenus grâce à ces développements, ainsi que les enjeux scientifiques associés.

Plus d'information et inscriptions sur le site du forum. Les demandes de formation doivent être faites avant le 2 juillet 2018.