Certains instruments particuliers permettent de faire de la cristallographie, d’explorer la matière, dans notre espace, l’espace réel donc. C’est le cas du microscope ionique à effet de champ, du microscope à effet tunnel ou encore du microscope électronique à transmission. On sonde la position des atomes dans l’espace réel avec des électrons, des ions ou des atomes.

Vous pouvez aussi voir, avec un micrscope électronique, des nanotubes de carbone: le film.

Autres expériences et intruments

 

Four à image et son électronique de pilotage (à droite). Ce four est utilisé pour l'élaboration de monocristaux de composés intermétalliques ou d'oxydes, par la méthode de la zone fondue. Les cristaux seront ensuite utilisés pour des expériences de physique du solide : déterminations structurales, mesures de transport, mesures magnétiques, diffraction de neutron ou de rayon X sur synchrotron... (©CNRS Photothèque / Cyril FRESILLON / UPR2940 - Institut Néel - Grenoble)

 

 

Mesure de l’alignement de nanotubes de carbone dans

une membrane par diffusion X (©Laboratoire de Physique

des Solides, Orsay)

 

 

Expérience de diffusion des rayons X aux petits angles
© Laboratoire de Physique des Solides, Orsay

 

 

 

Diffraction X au synchrotron SOLEIL
Diffractomètre pour poudres – © VMoncorgé-synchrotron SOLEIL

Diffraction X au synchrotron SOLEIL
Goniomètre 8 cercles – © VMoncorgé-synchrotron SOLEIL

 

 

Diffraction X au synchrotron SOLEIL
Montage d’expériences - © synchrotron SOLEIL

 

 

 

Goniomètre de la ligne de diffraction D2AM à l’ESRF

 

 

 

Microdiffraction à l’ESRF

 

 

 

Diffractomètre de poudres avec multi-analyseur
et robot passeur d'échantillons pour des analyses
hautes résolution en série (ESRF)

 

 

 

Diffractomètre (LLB)