Un cristal n’est pas un minéral. Certains minéraux sont cristallisés, d’autres non. Essayons d’y voir clair ! Un minéral est une substance inorganique, à quelques exceptions près (oxalate, citrate), définie par sa composition chimique et l'agencement de ses atomes selon une périodicité et une symétrie précises. Un minéral doit nécessairement exister dans la nature, même s'il est possible d'en synthétiser artificiellement.

Le diamant est un minéral composé de carbone, qui cristallise dans le système cristallin cubique. (sources : Wikipedia, RKBot à droite et YassineMrabet à gauche)
.

 

La grotte de Naïca est l'une des plus belles merveilles souterraines au monde.

La dimension des cristaux peut-être très variable; allant de quelques nanomètres à plusieurs mètres, comme les cristaux de gypse de la mine de Naïca (dans l'État du Chihuahua au Mexique).

Lorsque les atomes ne sont pas ordonnés à moyenne et longue distance, la matière est dite amorphe. C’est le cas des verres, des élastomères et des liquides.

En résumé, la plupart des minéraux sont cristallisés (on pourrait dire : j'admire la forme cubique parfaite de ce cristal du minéral pyrite), mais certains minéraux sont amorphes comme les verres volcaniques (l'obsidienne par exemple) ou les minéraux métamictes (quartz, zircon dont la structure est désorganisée par la présence d'éléments radioactifs).