Article Index

Le point crucial de la découverte de D. Shechtman est la figure de diffraction observée au microscope électronique d’un alliage icosaédrique (Al,Mn) observé selon un axe quinaire. On y voit un ensemble de pics fins assimilables à des pics de Bragg mais distribués selon une symétrie quinaire exacte et dont la figure 2 est une simulation numérique. Avoir des pics de diffraction, impliquant à l’époque la périodicité, répartis selon une symétrie quinaire, interdisant de facto cette même périodicité, apparaissait comme un formidable paradoxe.

alt

Figure 2:Exemple de diagramme de diffraction électronique d’un quasicristal icosaédrique AlPdMn (diffraction dynamique électronique calculée avec le programme ICO D. Gratias et M. Quiquandon)