AFC news

Cette année, le Prix Nobel de Chimie 2017 a été décerné à Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (Etats-Unis) et Richard Henderson (Grande-Bretagne) pour « avoir développé la cryo-microscopie électronique afin de déterminer la structure haute résolution des biomolécules en solution ». C'est une récompense qui vient couronner l'extraordinaire effervescence qu'il y a eu ces dernières années autour de la cryo-microscopie.

C'est bien connu, les bactéries font preuve d'une grande capacité d'adaptation. Adapter son comportement en fonction de son environnement est crucial pour tous les organismes : les bactéries traitent l'information chimique ou physique pour y répondre. Dans un article publié récemment dans la revue Science, un consortium international, dont des chercheurs à l'Institut de Biologie Structurale à Grenoble,  présente un système d'adaptation via un simple ligand nitrate.

L’Association Minéralogique du Canada et la Société Française de Minéralogie et Cristallographie sont à la base d'un nouvel ouvrage entitulé « Minerals with a French Connection ». Les auteurs, François Fontan et Robert F. Martin, décrivent en 588 pages la richesse de la minéralogie française. À acheter en ligne ici et ici.

Ted Janssen nous a quitté le 29 septembre dernier, emporté en quelques semaines par une leucémie foudroyante. Avec lui, la cristallographie perd le dernier des pères fondateurs de la cristallographie à N dimensions après Pim de Wollf et, tout récemment, Aloysio Janner.

L'European XFEL, inauguré le premier septembre 2017 à Hambourg, accueille actuellement ses premiers utilisateurs. Cette nouvelle source européenne de rayons X est un laser à électrons libres émettant des flashs de rayons X ultra-intenses et ultracourts (XFEL pour l'expression anglaise de X-ray Free Electron Laser) : une seule impulsion comporte de l'ordre de 1012 photons, ce qui correspond au nombre de photons émis par seconde sur une ligne de lumière d'une source de rayonnement synchrotron.

L'Association Française de Cristallographie attribue tous les ans des bourses aux jeunes chercheurs souhaitant participer à certains congrès internationaux en relation avec la cristallographie. Cet été Nami Matsubara du Laboratoire de Cristallographie et Sciences des Matériaux à Caen a été la bénéficiaire d'une bourse AFC pour participer à IUCr2017 à Hyderabad en Inde. Voici ses impressions. 

Férey-nov2014
Gérard Férey s'est éteint dans la nuit du 18 au 19 août dernier. Né à Bréhal en Normandie en 1941, Gérard a poursuivi ses études universitaires à Caen après avoir servi comme instituteur pendant trois années. En 1968, Gérard soutient une thèse de 3ème cycle, dirigée par Madame Walter Lévy, sur des sels basiques de titane. Il est alors nommé assistant à ce qui deviendra l'Université du Maine au Mans pour créer le volet chimie minérale du département chimie de l'Institut Universitaire de Technologie.

Le Professeur Philip Coppens, l'un des géants de la cristallographie des cinquante dernières années, est décédé le 21 juin 2017. L'Union Internationale de Cristallographie a publié l'eulogie écrite par son fils ici. Le numéro d'août 2017 d'Acta Crystallographica B est complètement consacré aux travaux de Philip Coppens. Une courte autobiographie écrite en 2015 peut être trouvé ici. L'hommage écrit par Pierre Becker (Châtenay-Malabry, École Centrale de Paris) pour l'AFC suit ci-dessous.

Les candidatures aux prix de thèse 2018 en physique, chimie et biologie de l'AFC sont ouvertes. La date limite de candidature est le 31 janvier 2018. Trouvez les modalités de candidature ICI.

Howard D. Flack nous a quittés brutalement le jeudi 2 février 2017 à l'âge de 73 ans. Howard est né le 27 août 1943 dans le Surrey en Angleterre. Après ses études primaires et secondaires et l'obtention de son « honours degree » à l'Université de Nottingham en 1965, il entre à l'University College London pour préparer son Ph.D. qu'il obtient en 1968 « Studies of Disorder in Anthrone and in Mixed Crystals of Anthrone-Anthraquinone ».

C’est pour moi une grande joie et un immense honneur de vous souhaiter, en tant que président de l’Association Française de Cristallographie, une excellente et fructueuse année 2017.

La diffraction des électrons a le vent en poupe ! Dans un précédent commentaire paru en septembre 2015 sur le site de l'Association Française de Cristallographie, il est décrit comment il est désormais possible d'affiner de façon dynamique des modèles structuraux en utilisant des données de diffraction des électrons enregistrées en mode tomographique. L'équipe de cristallographes de l'Institut de Physique à Prague s'est associée aux chercheurs du CRISMAT (Laboratoire de Cristallographie et Sciences des Matériaux) et du LCS (Laboratoire Catalyse et Spectrochimie) à Caen pour une application très précise de ces méthodes : la localisation des hydrogènes dans des micro-cristaux. Les résultats sont décrits dans le journal Science du 13 janvier 2017. Pascal Roussel (Laboratoire UCCS à Lille) explique.