Le 1er congrès français de Biologie Structurale Intégrative (BSI-2019) a eu lieu du  7 au 11 octobre 2019 à l’Université Paul Sabatier de Toulouse. L'Association Française de Cristallographie a attribué des bourses à six jeunes doctorant(e)s. Voici le compte-rendu du congrès et les impressions des six boursiers de ce congrès.

Ce premier congrès de biologie structurale intégrative (BSI), co-organisé par l'AFC et la SFB (Société Française de Biophysique) en lieu et place du congrès GTBio, s’est tenu à Toulouse du 7 au 11 octobre 2019. Il a regroupé 214 participants dont 48 étudiants.

Le comité local d’organisation s’est rondement démené pour trouver un local qui puisse satisfaire aux exigences de place tout en garantissant la qualité technique des conférences proposées. Nous remercions vivement l’Université Paul Sabatier de nous avoir fait bénéficier gratuitement de ses infrastructures. Le programme proposé par le comité scientifique comptait dix sessions, précédées d’une présentation d’un conférencier invité ainsi que deux séances de table ronde consacrées à l’infrastructure nationale FRISBI et au futur du synchrotron SOLEIL. Au total, ce ne sont pas moins de 58 présentations orales en anglais et 83 présentations sur posters auxquelles ont pu assister les participants, sur des travaux de recherche regroupant des approches/techniques très variées en biologie structurale et en biophysique.

Un grand merci aux sponsors institutionnels (CNRS, FRISBI, Génotoul, l’IPBS, La Région Occitanie, TBI, Université Toulouse III – Paul Sabatier) et industriels (Advion, Bruker, Dynamic Biosensors, Eurisotop, Evotec, Fluidic Analytics, Jeol, Malvern Panalytical, MSVision, NanoTemper, Thermofisher, Wyatt Technology, Waters, et Xenocs) pour leur soutien.

Un des moments très appréciés de ce congrès fut la remise des prix posters décernés par Joanna Timmins (VP Biologie AFC) et Eric Ennifar (Président de la SFB) à Pernelle Klein, « Interaction of histone variant H2A.Z with its chaperones YL1 and ANP32E: link to chromatin remodelling and disease » (IGBMC, Illkirch) et Gaëlle Lamon, « Structural characterization of Aspergillus fumigatus cell wall architecture by solid-state NMR ». Le traditionnel repas de gala a également connu des moments forts, grâce au succulent cassoulet soigneusement préparé par des membres de l’Académie Universelle du Cassoulet. Nous attendons avec impatience la prochaine édition du BSI en 2021…

Photo : Françoise Viala
Texte : JD Pedelacq & Lionel Mourey


Les impressions des six boursiers suivent en dessous de la photo du groupe.

wednesday09 10 2019 18

Syrine Beji (IGBMC - Strasbourg)
Étant actuellement étudiante en 3ème année de thèse de Biologie Structurale Intégrative à l’IGBMC à Strasbourg,  La participation au premier congrès français de biologie structurale intégrative était comme une évidence. La participation à ce congrès a été permise grâce à une bourse obtenue par l’AFC, et j’en suis très reconnaissante. Cela m’a permis d’assister à des conférences de haut niveau scientifique,  la découverte de techniques innovantes ainsi que leurs applications par plusieurs équipes de recherche. La présence des sponsors était également très appréciable puisqu’ils ont été de très bons conseils, notamment concernant les travaux d’étudiants ou post-doctorants ayant présenté un poster. Leur intérêt et esprit critique ont permis, semble-t-il d’avoir éclairé et aidé plusieurs d’entre nous. Ce congrès a permis quant à lui de réunir une très belle communauté de biologistes structuraux français, valorisant ainsi la recherche française et illustrant la capacité de cette communauté à se retrouver et à créer par le biais de collaborations un dynamisme important pour la science d’aujourd’hui et de demain. Cela permet de pointer du doigt une réalité que nous devrions tous garder en tête : l’union fait la force.

Anne-Marie Lobstein (IBMC - Strasbourg)

Étant doctorante à l’IBMC (Strasbourg) j’ai pu présenter un poster au congrès de BSI à Toulouse grâce à une bourse de l’AFC. Ce congrès était très intéressant avec de nombreuses conférences aux sujets variés et à l’intersection de plusieurs disciplines, ce qui est assez rare pour mériter d’être souligné. Les sessions « drug design », « combining methods for the study of supramolecular assemblies » et « technological/methodological innovations » présentaient un intérêt particulier pour mon domaine d’étude et m’ont permis d’envisager de nouvelles pistes à explorer lors de mon doctorat. De plus, j’ai pu discuter avec d’autres chercheurs ayant également utilisé l’ITC, ce qui était peu fréquent lors de congrès précédents. L’organisation était impeccable (pochette avec le programme imprimé et sur clé USB, plans touristique et des transports en commun, tickets de métro …), la nourriture copieuse et délicieuse. Globalement, je suis très satisfaite de ce congrès et remercie l’AFC pour l’octroi de cette bourse qui m’a permis d’y participer.

Pernelle Klein (IGBMC - Strasbourg)
Actuellement en 4ème année de thèse a l’IGBMC c’est un plaisir pour moi de partager mes mémoires pour l’AFC. Aujourd’hui je souhaite vous parler de mon expérience lors du premier congrès de Biologie Structurale Intégrative (BSI) qui s’est tenu du 7 au 11 octobre 2019 à Toulouse.  Je tenais tout d’abord à remercier l’AFC pour son soutien en m'accordant une bourse jeune chercheur.
Ce congrès fut très riche avec diverses thématiques allant des petites molécules aux complexes macromoléculaires en passant par les protéines membranaires, en utilisant diverses techniques de pointe (RMN du solide, XFEL, Cryo-EM, switchSENSE, au encore de modélisation, et bien d’autres,..). 
Beaucoup de présentations m’ont inspirée et ont été marquantes, notamment celle du Dr. J. Topin travaillant sur les récepteurs olfactifs avec sa participation active du public, une présentation très ‘Androstérone‘ante’’ !
J’ai également pu présenter mes travaux intitulés « Interaction du variant d'histone H2A.Z avec ses chaperons YL1 et ANP32E : lien entre remodelage de la chromatine et cancers »,  sous la forme d’un poster pour lequel j’ai gagné le prix de l’AFC. Merci à vous pour votre intérêt sur mon sujet et toutes vos discussions enrichissantes !
J’attends déjà avec impatience la seconde édition du BSI, en espérant y retrouver de nouvelles collaborations mais également de belles amitiés.

Sandra Chalhoub (IGBMC - Strasbourg) 
Je tiens à remercier l’Association Française de Cristallographie pour m’avoir donné l’opportunité de participer au congrès de Biologie Structurale Intégrative "BSI2019" pour sa première année qui a eu lieu à Toulouse. L’évènement a été bien organisé et les sujets présentés touchent les différents aspects de recherche sur la Biologie Structurale et la Biophysique. C’était très intéressant et enrichissant de participer à ce congrès et de communiquer mes résultats de thèse et d’avoir des discussions avec des experts du domaine de la Biologie Structurale en France.

Simon Veyron (McGill University, Montréal)
Le congrès Biologie Structurale Intégrative a été pour moi l’opportunité de présenter mon projet postdoctoralLe congrès Biologie Structurale Intégrative a été pour moi l’opportunité de présenter mon projet postdoctoral à la communauté des structuralistes français dès le premier jour. Le programme ayant été bien réalisé, ma présentation s’est retrouvée dans une session parfaitement appropriée ce qui a permis unevraie mise en contexte de mon travail. Dès la première journée, j’ai donc pu avoir des discussions passionnantes concernant et mon travail et celui d’autre personne, notamment durant les nombreuses sessions poster et les soirées de « networking ». J’ai tout particulièrement apprécié le planning de ce congrès, qui était à la fois intense sans être tropchargé, le programme qui été éclectique mais cohérent ainsi que les conférences plénières qui m’ont permis d’assister à des présentations passionnantes et inspirantes.Globalement je n’ai trouvé que très peu de points négatifs durant ce BSI 2019 et je ferais tout pour être présent à la prochaine édition.

Florian Malard (CNRS)
J’ai eu le grand plaisir d’assister au premier congrès Biologie Structurale Integrative (BSI-2019) organisé à la faculté de Sciences. L’ensemble des conférences ont présenté un intérêt certain et les infrastructures mises à disposition, ainsi que la restauration, ont été excellentes. J’ai pu présenter une partie de mes travaux de thèse et de très enrichissantes discussions ont suivi avec des spécialistes de techniques ou thématiques que j’ai pu aborder durant cette thèse. Il ne fait nul doute que ces contacts perdureront et pourront me permettre, sur le plan scientifique, d’avoir une meilleure expertise dans mes recherches futures. L’excellence scientifique des intervenants et personnes qui ont été présents lors du congrès est en effet une garantie quant à la pertinence des échanges et leur potentiel futur. En somme, je remercie l’AFC de m’avoir permis de participer à ce congrès par l’attribution d’une bourse jeunes chercheurs.