Depuis 2014, année internationale de la cristallographie, un concours de croissance cristalline destiné aux scolaires est organisé annuellement dans l'académie de Bordeaux à l'initiative et sous l'égide des cristallographes du campus bordelais. 

Le principe en est simple: les élèves participants, organisés en groupes de travail dans leur établissement, perçoivent un produit sous forme de poudre (par exemple du sulfate de cuivre) et, selon un protocole à définir par leurs soins, ils se doivent de produire et faire croître un monocristal répondant à des critères communiqués et fixés par les cristallographes. Le résultat et la méthode sont alors examinés par un jury qui attribue et remet des prix.

La 6ème édition qui s'est déroulée sur l'année scolaire 2018-2019 a vu la participation active de 535 élèves et de leurs enseignants répartis sur 12 lycées et 8 collèges. Le défi portait sur la cristallisation du bitartrate de sodium et d'ammonium. Cette édition ayant la particularité d'être couplée à l'année de la chimie en France, un travail de synthèse préliminaire a aussi été demandé en amont de la croissance cc ABC2Le logo de l'AFC est visible, cherchez-le !cristalline, des sachets d'acide tartrique (200 g) et de carbonate de sodium (100 g) constituant le point de départ fourni aux groupes de travail. Pour cette édition l'AFC a sponsorisé l'évènement dans le cadre de son soutien aux actions d'éducation et de médiation scientifique mis en place le 29/03/2018. Le défi « cultivons nos cristaux » rencontre un succès certain et engendre un enthousiasme sain de la part des élèves qui ravit les pédagogues que nous sommes et permet de positiver en cette période où la recherche fondamentale fait les frais d'une société préoccupée par le court terme et le dictat du « à-quoi-cela-sert ».

Cet évènement est le fruit d'une organisation collégiale qui regroupe l'Association Bordelaise de Cristallographie (ABC), l'Union des Professeurs de Physique et Chimie (Udppc), l'Université de Bordeaux (UB), la délégation Aquitaine du CNRS, la Maison pour la Science en Aquitaine (MSA) et le rectorat de l'académie de Bordeaux (DAAC). Ce dernier héberge d'ailleurs le site web sur lequel se trouvent les différentes informations dont les modalités d'inscriptions et les critères d'évaluation des cristaux: http://www.ac-bordeaux.fr/cid91578/cultivons-nos-cristaux.html

cc ABC3Certains lycéens auront le sourire dans quelques minutes ...De nombreux rendez-vous ont ponctué cette 6ème édition :
  • 16 novembre 2018 (dans les locaux de l'Université de Bordeaux): journée de formation à la croissance cristalline pour des enseignants allant encadrer des élèves dans ce défi. Un programme composé de travaux pratiques de croissance cristalline, de simulation de jury et d'une conférence sur la cristallographie a été suivi par plus de 20 enseignants.
  • 19 mars 2019 (à l'ICMCB): le jury s'est réuni pour examiner et départager les cristaux mais aussi les notes de synthèses rédigées par les groupes de travails. Ce jury est composé de cristallographes des différents laboratoires bordelais mais aussi de représentants des établissements co-organisateurs sus-cités.
  • 7 mai 2019 (dans les locaux de l'Université de Bordeaux et du CNRS): la remise des prix a été l'occasion de déplacer environ 300 élèves et leurs encadrants sur le campus pour participer à de nombreuses activités : visites de laboratoires (ICMCB, IECB), participation à un ciné-débat « les palmes du docteur Schultz », visualisation de films sur les cristaux, exposés d'étudiants en thèse et bien sur la remise des prix en elle-même. Cette dernière a permis de récompenser 50 élèves par des lots fournis par les différents organisateurs et 10 trophées, financés notamment grâce à la subvention de l'AFC, ont été décernés aux établissements suivants : meilleures démarches scientifiques pour le lycée Vaclav Havel (Bègles) et les lycée et collège Val de Garonne (Marmande) et meilleurs monocristaux (3ième, 2nd et 1er resp.) pour les collèges Edouard Vaillant (Bordeaux), Jacques Prévert (Mimizan) et Jean Monnet (Saint-Ciers-sur-Gironde) ainsi que pour les lycées Vaclav Havel (Bégles), Odilon Redon (Pauillac) et Chardeuil (Coulaures). Un diplôme de participation a été édité et délivré aux 535 élèves participants.
cc ABC4Le diplôme de participationLe succès de ce défi a engendré une demande de formation supplémentaire pour les enseignants, cette demande étant aussi probablement liée à l'introduction de la cristallographie dans les nouveaux programmes de lycée. Réactives, la Maison pour la Science et l'ABC ont organisé une journée de conférences le 18 juin 2019 à l'ICMCB qui a été suivie par 45 enseignants. Le programme se composait de visites de laboratoires et de quatre conférence-débats :

  • « Les cristaux, des Zelliges Marocaines à la structure atomique de la matière : un monde de symétrie » par Mathieu Marchivie
  • « Voyage au centre des cristaux : la diffraction des rayons X » par Philippe Guionneau
  • « Cristaux et chiralité: de Pasteur aux origines de la vie » par Patrick Rosa
  • « Des cristaux pour explorer le vivant » par Alain Dautant
cc ABC5Le trophée des vainqueursLa cristallographie ouvre de nombreuses portes sur des disciplines scientifiques diverses et variées- la croissance cristalline étant logiquement un point de départ qui permet de sensibiliser le jeune public à la rigueur de la démarche scientifique et de pointer du doigt l'immensité des connaissances à acquérir ainsi que l'abyssal champ d'inconnues qui reste à explorer. Alors que ces lignes s'écrivent, le défi "Cultivons nos cristaux" prépare sa 7ème édition pour la période 2019-2020 - d'autres événements similaires sont aussi organisés ailleurs en France (Nancy, Strasbourg ...) et je suis sûr que les cristallographes impliqués sont à disposition des collègues voulant se lancer dans l'aventure pour dispenser conseils et retours d'expérience. À vous de jouer !

Philippe Guionneau (Institut de chimie de la matière condensée à Bordeaux)



Crédits des photos : Alain Dautant (ABC), Denis Monnereau (DAAC), Stéphane Massip (ABC), Philippe Guionneau (ABC)