C'est avec tristesse que nous annonçons le décès du Professeur Pierre MICHEL, physicien et cristallographe, ancien directeur du Laboratoire de Minéralogie-Cristallographie (Physique) décédé le samedi 20 octobre 2018 à Lyon. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille, ses collègues et élèves.


Pierre Michel est né le 31 août 1925 à Sélestat en Alsace. Diplômé de la Maîtrise de Sciences à l'Université de Strasbourg (France) en 1948. Il a obtenu en 1953 le grade de Docteur Ingénieur (Préparation et étude par diffraction électronique d'alliages métalliques en couches minces, Université de Strasbourg) et de Docteur es Science à l'Ecole National supérieure de Chimie (Université de Strasbourg) en 1958. De 1948 à 1959, il est chercheur au CNRS à Strasbourg, recruté au Laboratoire de Minéralogie et de Pétrographie du Pr Stanislas Goldsztaub, qui met au point l'étude des matériaux par diffraction électronique.

Pierre Michel est nommé Professeur en 1959 à l'Université Claude Bernard à Lyon au Laboratoire de Minéralogie-Cristallographie dirigé par Henri Longchambon (Directeur du CNRS de 1938 à 1940, puis secrétaire d’État à la Recherche scientifique). Il introduit à Lyon et développe la radiocristallographie X, la diffraction des électrons et la microscopie électronique. Le laboratoire assure dès lors la formation de médecins et des chercheurs en microscopie électronique. Monique Perrin, Claude Dupuy, Alain Thozet et Micheline Boudeulle, entre-autres, intègrent le laboratoire. De 1957 à 1971, Pierre Michel est membre du Comité National du CNRS et Directeur du Laboratoire de Minéralogie-Cristallographie jusqu'en 1994. En 1981, il prend la direction de l’IUT B jusqu’en 1987. En 1994, il devient Professeur émérite et délégué régional de l’association Chercheurs-Toujours des chercheurs seniors.

Le Professeur Michel a été décoré des Palmes académiques en 1970 et Officier de l’ordre des Palmes académiques en 1982. Toute le long de sa carrière, il a été membre de l’Association Française de Cristallographie (AFC) et de la Société française de Minéralogie-Cristallographie (SFMC).

Son dynamisme à diffuser ses connaissances, son esprit curieux et original nous manquerons.

Pr. Gérard Panczer, Institut Lumière – Matière UMR5306, Université Claude Bernard – Lyon 1

Références
Michel P.: Préparation et étude par diffraction électronique d’alliages métalliques en couches minces. Ann. Phys., 13 (1956) 719-744.
Boudeulle M. & Joanny V. & Michel P. (1991): Reviews in mineral phase transformations: Some aspects of the eighties. Phase Transitions: A Multinational Journal. 32. 157-187. 

Pierre Michel a été directeur de la thèse de Jean Ricard (1990) Croissance de cristaux préformés par la méthode de la goutte pendante, de Shasikante Rantsordas (1987) Contribution à l'étude structurale et conformationnelle de phénols chlorés : approche des relations conformation-toxicité, de Claude Bavoux (1986) Organisation cristalline et réactivité à l'état solide d'ensemble moléculaires organiques : application aux dichlorophénols, de Micheline Boudeulle (1974) Contribution à l'étude cristallographique d'un composé moléculaire en chaîne : cas du polynitrure de soufre [SN]x.