La 31ième European Crystallographic Meeting a eu lieu à Oviedo en Espagne du 22 au 27 août 2018. La lauréate de bourse de l'AFC, Alix Volte (Institut de Physique de Rennes), rapporte.


Dans le cadre de ma première année de thèse étudiant la « Coopérativité Elastique Photo-Induite dans des Matériaux Bistables à Changement de Volume », j'ai été amenée à assister et participer à la 31ème conférence de l'association européenne de cristallographie (ECM31), qui se tenait à Oviedo (Espagne), à la fin du mois d'août de l'année 2018. Cette initiative de ma part a été soutenue par l'Association Française de Cristallographie (AFC). Cette conférence réunissait les différents acteurs de la cristallographie, avec des chercheurs, post-doctorants et doctorants issus de laboratoires européens, africains et russes.

Les sessions proposées à la conférence étant nombreuses et variées, j'ai eu l'opportunité d'assister à des présentations données par des chercheurs travaillant dans mon domaine, tout comme à des sessions portant sur des sujets a priori plus éloignés. En effet, ma thèse m'amenant à effectuer des expériences résolues en temps, dites  « pompe-sonde », les sessions sur la diffraction X résolue en temps (MS38) ainsi que sur l'étude des dynamiques structurales dans les cristaux (MS34) présentaient pour moi un intérêt certain. Mais cette conférence a aussi été une occasion de découvrir les sujets brûlants dans des domaines de la cristallographie, comme l'étude de matériaux sous haute pression (MS18) ou des cristaux apériodiques et quasicristaux (MS26-27). Ces sujets, bien qu'éloignés de mon domaine actuel de recherche, ont éveillé ma curiosité et favorisé des discussions scientifiques intéressantes avec des acteurs de ces champs de recherche.

Par ailleurs, l'opportunité m'a été donnée de présenter mes travaux de thèse au travers d'une présentation orale lors du « Young Crystallographer Meeting », qui m'a permis d'échanger avec de jeunes chercheurs sur nos avancées respectives. J'ai également participé au microsymposium de diffraction X résolue en temps (MS38) via un poster, ce qui à nouveau m'a permis d'échanger sur mes travaux de recherche effectués au cours de l'année. Les discussions scientifiques qu'il m'a été donné de mener se sont révélées très variées, tant sur des sujets proches de mon quotidien de doctorante que sur des domaines plus éloignés, mais également sur les parcours en recherche existants et envisageables.

Pour finir, cette conférence aura été pour moi l'occasion de communiquer sur ma recherche, ainsi que de rencontrer nombres de personnes intéressantes, favorisant donc les collaborations à venir.
Je suis particulièrement reconnaissante et tiens donc à remercier l'AFC de m'avoir accordé une bourse pour soutenir ma participation à cette conférence, ainsi que l'ANR Elastica et la région Bretagne, financeurs de ma thèse.

Alix Volte, Institut de Physique de Rennes

avf2018