L'école RéNaFoBis 2018, parrainée par l'AFC,  s'est déroulée du 1er au 8 juin sur la charmante île d'Oléron. Elle propose une formation complète, théorique et appliquée, dans le domaine de la biologie structurale. Cette année Syrine et moi, deux étudiantes en thèse en 1ère et 2ème année respectivement, à l'IGBMC (Illkirch) dans le département de Biologie Structurale Intégrative, avons eu l'opportunité de suivre cette formation enrichissante. En effet, elle fut l'occasion pour nous d'approfondir un grand panel de techniques de biologie structurale mais également de rencontrer et d'interagir avec de nombreuses personnes aux parcours variés.

Chères étudiants, étudiantes et scientifiques passionnés, vous vous demandez sûrement : « Mais que peut-on faire lors de cette formation d'une semaine ? »

Réponse : Du vélo, du catamaran, un bain de soleil (si la météo est clémente), mais surtout une intense immersion dans le monde de la biologie structurale ! Chaque jour, vous aborderez une nouvelle technique de biologie structurale : diffraction et diffusion aux rayons-X, cryo-microscopie électronique, résonnance magnétique nucléaire, mais également de nombreuses techniques biophysiques permettant l'analyse et la caractérisation d'interactions macromoléculaires.

Les journées sont divisées en deux parties : une matinée plutôt théorique, puis dans l'après-midi, des travaux pratiques qui permettent de mettre en œuvre les points abordés dans la matinée. Cette organisation facilite la compréhension des principes abordés en les mettant en pratique. De façon très didactique, l'analyse de données de cryo-EM ou encore de cristallographie à l'aide de protocoles détaillés mis à disposition a permis une meilleure entrée dans le vif du sujet. De plus, le nombre limité de participants permet une meilleure pédagogie et une interaction facilitée avec tout.es les encadrant.es.

Durant le séjour, il vous sera également proposé d'effectuer des tests d'interactions en utilisant la technique BLI (Bio-layer Interferometry), vous pourrez donc apporter vos échantillons et tester l'interaction de vos protéines favorites. Plus que la simple détermination d'une interaction protéine-protéine, cette formation vous permettra de tisser des interactions humaines inoubliables, qui dans notre cas, se sont avérées être de l'ordre du picomolaire ! Nous ne pouvons que vous encourager à suivre cette formation !

Syrine et Pernelle, Edition 2018

Syrine Heckler-Beji : Etudiante en thèse 1ère année, IGBMC (Département CBI), Strasbourg, Equipe Dejaegere/Rochel.
Pernelle Klein : Etudiante en thèse 2ème année, IGBMC (Département CBI), Strasbourg, Equipe Rombier.

renafobis2018