AFC news

L'AFC félicite ses 3 lauréats du prix de thèse 2018. Les lauréats présenteront leurs travaux lors du colloque de l'AFC du 10-13 juillet 2018 à Lyon.

Le prix AFC - Mention Biologie a été attribué à Clément Charenton, Laboratoire de Biochimie  « Molecular Bases and Regulation of Protein Biosynthesis » à Palaiseau. Titre: Études structurales et fonctionnelles de la dégradation de la coiffe des ARNm.
Le prix AFC - Mention Chimie a été attribué à Cassandre Kouvatas, Institut des Sciences Chimiques de Rennes. Titre: Caractérisation structurale multiéchelle operando de catalyseurs industriels de type phosphate de vanadium.
Le prix AFC - Mention Physique
a été attribué à Virginie Théry, Centre Européen de la Céramique (IRCer) à Limoges. Titre - Étude de la microstructure et des transitions de phases électroniques et cristallines de couches épitaxiales de VO2 déposées sur différents substrats.

Les lauréats présentent leurs travaux également sur cette page. Retrouvez tous les lauréats des prix de thèse de l'AFC depuis 2009 dans le menu Prix de thèse.

 

C'est avec la plus grande tristesse que nous annonçons le décès de notre cher collègue et ami Jean-Michel Kiat (1956-2018) dans l'après-midi du mardi 13 février 2018 après un mois de complications suite à une chirurgie cardiaque. On se souviendra toujours de Jean-Michel comme le lien entre cristallographie et matériaux de type ferroélectrique au travers de la caractérisation et l’analyse structurales fines (en particulier les affinements de type Rietveld) de ces matériaux en utilisant des techniques de diffraction des rayons X (laboratoire et synchrotron) et des neutrons.

Le Réseau des Chercheurs et ITA Professionnels de la Cristallographie Structurale (ЯECIPROCS) a organisé un atelier « Résolution de structures sur poudres et/ou monocristal : trucs et astuces avec SHELXT et SUPERFLIP » le 13 et 14 novembre 2017, à la veille du colloque RX & Matière à Lille. Olivier Pérez rapporte:

Charles Zelwer (1940-2017) s'est éteint le 30 octobre dernier. Cette disparition discrète et soudaine a plongé ses collègues et ses amis dans une peine profonde. Les souvenirs de Charles, de ses engagements scientifiques et politiques au CNRS, de ses passions, de ses enthousiasmes et de ses entêtements, éblouissent d'un coup notre mémoire. Son parcours de chercheur militant est indissociable d'une introspection sur les circonstances singulières de sa jeune enfance, enfant caché pour assurer sa survie. Cet exercice a culminé quand Charles a fait paraître en 2014 un roman autobiographique « Face au miroir sans reflet », dans lequel il inventorie ce qu'il avait coutume d'appeler le « fatras » de sa vie.

Les inscriptions pour le prochain colloque de l'Association Française de Cristallographie du 10 au 13 juillet à Lyon sont ouvertes ici.
Passion est le mot qui me vient à l'esprit lorsque je tente d'expliquer à un public non averti l'acharnement avec lequel, vous et moi, les acteurs de la recherche et de l'enseignement en cristallographie, nous bataillons autour de ces chers cristaux ou dans toute activité qui s'y réfère. Passion de l'exploration, de la découverte, de la compréhension, du travail rigoureux et passion de la beauté qu'offrent ces architectures microscopiques mais aussi passion des techniques géniales que l'humain invente pour les décrypter.

Adhérer à une société savante c'est avant tout démontrer son intérêt pour la discipline qu'elle porte. Adhérer à l'AFC, c'est tout d'abord affirmer son attachement à cette Science qu'est la cristallographie. Adhérer à une société savante c'est signaler son appartenance, sans que cela soit exclusif, à une communauté thématique. Adhérer à l'AFC, c'est aussi affirmer que l'on s'inscrit dans la communauté des cristallographes français, sans aucun préjugé sur le degré d'attachement. L'AFC encourage d'ailleurs chacun à participer à plusieurs sociétés savantes. Adhérer à l'AFC, c'est rejoindre une communauté de professionnels. Adhérer à une société savante c'est soutenir les projets qu'elle entend porter en la dotant de moyens. Adhérer à l'AFC est ainsi une marque forte de soutien à ses objectifs, i.e. promouvoir l'échange de savoirs et les interactions notamment par l'organisation et le soutien à des colloques et à des actions d'enseignement et de formation. Adhérer à une société savante c'est marquer son souci de la pérennité de la discipline. Adhérer à l'AFC, c'est participer à la pérennité du savoir et savoir-faire en cristallographie. L'AFC se donne comme objectif prioritaire la mise en valeur des jeunes scientifiques notamment par la remise de prix de thèse et par un soutien financier à leur participation à différents évènements.

Cette année, le Prix Nobel de Chimie 2017 a été décerné à Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (Etats-Unis) et Richard Henderson (Grande-Bretagne) pour « avoir développé la cryo-microscopie électronique afin de déterminer la structure haute résolution des biomolécules en solution ». C'est une récompense qui vient couronner l'extraordinaire effervescence qu'il y a eu ces dernières années autour de la cryo-microscopie.

C'est bien connu, les bactéries font preuve d'une grande capacité d'adaptation. Adapter son comportement en fonction de son environnement est crucial pour tous les organismes : les bactéries traitent l'information chimique ou physique pour y répondre. Dans un article publié récemment dans la revue Science, un consortium international, dont des chercheurs à l'Institut de Biologie Structurale à Grenoble,  présente un système d'adaptation via un simple ligand nitrate.

L’Association Minéralogique du Canada et la Société Française de Minéralogie et Cristallographie sont à la base d'un nouvel ouvrage entitulé « Minerals with a French Connection ». Les auteurs, François Fontan et Robert F. Martin, décrivent en 588 pages la richesse de la minéralogie française. À acheter en ligne ici et ici.

Ted Janssen nous a quitté le 29 septembre dernier, emporté en quelques semaines par une leucémie foudroyante. Avec lui, la cristallographie perd le dernier des pères fondateurs de la cristallographie à N dimensions après Pim de Wollf et, tout récemment, Aloysio Janner.

L'European XFEL, inauguré le premier septembre 2017 à Hambourg, accueille actuellement ses premiers utilisateurs. Cette nouvelle source européenne de rayons X est un laser à électrons libres émettant des flashs de rayons X ultra-intenses et ultracourts (XFEL pour l'expression anglaise de X-ray Free Electron Laser) : une seule impulsion comporte de l'ordre de 1012 photons, ce qui correspond au nombre de photons émis par seconde sur une ligne de lumière d'une source de rayonnement synchrotron.