L'Année Internationale de la Cristallographie en France

2014, Année Internationale de la Cristallographie en France ( AICr2014 ), a permis de fédérer sept sociétés savantes ( l’AFC, la SFMC, la SFN, la SFμ, la SFP, la SCF et l’UdPPC ) qui, avec les principales tutelles scientifiques comme le CNRS et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, ont construit des évènements nationaux, mis à disposition des outils de communication et relayé de très nombreuses initiatives en Région. Du collégien au chercheur averti en passant par l’homme de la rue, nous avons interpellé, provoqué l’étonnement, expliqué… et parfois sans doute convaincu que la cristallographie, science transversale par essence, est au coeur de notre monde moderne. Un bilan plus complet a été publié dans Reflets de la Physique 44-45 (2015), 12-14.
Le site dédié à toutes les activités dans le cadre de l'AICr2014 a été en ligne de septembre 2013 jusqu'en janvier 2015 et a été repris presque dans son intégralité sur le site de l'Association Française de Cristallographie, en accord avec les partenaires.

La chiralité dans tous ses états

Institut Néel / SPSMS/CEA / Institut Laue Langevin, Grenoble

Laboratoire Léon Brillouin, Saclay
Synchrotron SOLEIL

A l'institut Néel et en collaboration avec le SPSMS/CEA et l'Institut Laue Langevin à Grenoble, le Laboratoire Léon Brillouin et le synchrotron SOLEIL à Saclay, une équipe a étudié un composé du type langasite, Ba3NbFe3Si2O14, où les atomes de fer forment un réseau de triangles. La frustration magnétique peut conduire à des arrangements magnétiques complexes et à des propriétés de chiralité magnétique qui suscitent un grand intérêt pour le transport ou le codage de l'information dans le domaine de la spintronique. La structure atomique du langasite de fer possède une chiralité bien définie. La diffraction de neutrons polarisés avec analyse de polarisation a permis de montrer que l'ordre magnétique est constitué d'hélices de moments magnétiques émergeant de triangles où les moments magnétiques sont orientés à 120° les uns des autres, le tout tournant dans un sens unique. Le langasite de fer réunit donc trois chiralités reliées les unes aux autres, une structurale et deux magnétiques. Récemment, la diffusion inélastique de neutrons et la spectroscopie par absorption dans le domaine du THz au synchrotron SOLEIL, ont permis d'identifier des excitations magnétiques chirales et un nouveau type d'excitation hybride, rotation atomique excitée par un champ magnétique, impliquant l'existence d'une polarisation électrique chirale qui tournerait en hélice, faisant de ce composé un matériau multiferroïque.

 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.