L'Année Internationale de la Cristallographie en France

2014, Année Internationale de la Cristallographie en France ( AICr2014 ), a permis de fédérer sept sociétés savantes ( l’AFC, la SFMC, la SFN, la SFμ, la SFP, la SCF et l’UdPPC ) qui, avec les principales tutelles scientifiques comme le CNRS et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, ont construit des évènements nationaux, mis à disposition des outils de communication et relayé de très nombreuses initiatives en Région. Du collégien au chercheur averti en passant par l’homme de la rue, nous avons interpellé, provoqué l’étonnement, expliqué… et parfois sans doute convaincu que la cristallographie, science transversale par essence, est au coeur de notre monde moderne. Un bilan plus complet a été publié dans Reflets de la Physique 44-45 (2015), 12-14.
Le site dédié à toutes les activités dans le cadre de l'AICr2014 a été en ligne de septembre 2013 jusqu'en janvier 2015 et a été repris presque dans son intégralité sur le site de l'Association Française de Cristallographie, en accord avec les partenaires.

Mathématicien et physicien français né le 21 mars 1768 à Auxerre et mort le 16 mai 1830 à Paris, Joseph Fourier a participé à la Révolution et à la Campagne d'Egypte. Mais, vu du côté de la cristallographie, il a surtout conduit des expériences, dont celle sur la propagation de la chaleur qui lui permettront de modéliser l'évolution de la température au travers de séries trigonométriques.
Ces travaux ont ouvert la voie à la théorie des séries de Fourier et des transformées de Fourier. Il a montré que toute fonction pouvait être représentée sur un intervalle fini par une somme de sinusoïdes. Cette analyse permet la décomposition de tout signal en ses différentes fréquences. Cette Transformée de Fourier est omniprésente autour de nous : compression d'image (jpeg), de son (mp3), spectroscopie, imagerie médicale (IRM)… et interprétation des images de diffraction en cristallographie.